Nos abeilles sont loin d’être VSH comme dans les centres d’études et il est toujours  nécessaire de les aider à combattre le varroa pour éviter des pertes catastrophiques encore enregistrées dans certains ruchers cet hiver. Certes, tout n’est pas clair, mais le varroa conserve probablement  un rôle majeur dans ces disparitions, directement ou indirectement (viroses) ou potentialisateur sur nos colonies n'ayant plus de résilience dans leur environnement perturbé. (pesticides, appauvrissement floral, climat…)

Apres le retrait des hausses, l’été  est un moment privilégié pour traiter le varroa. En effet les abeilles hiver qui doivent vivre 6 mois,  vont être élevées en fin d’été  et elles nécessitent  donc un couvain le plus pauvre possible en varroa.

Il est judicieux d’estimer son taux d’infestation avant et après traitement pour juger de son efficacité.

LIRE LE SUITE ICI

 

 

La FNOSAD a commencé de publier des fiches réflexes sur les principales maladies des abeilles, bien faites et synthétiques à voir ICI

La Fiche technique Numero 6 donne le protocole de traitement par l'acide oxalique par dégouttement .

 

 

COMMENT SOULEVER FACILEMENT SES RUCHES POUR NETTOYER LES FONDS?

C'est ICI ! Cool

 

Un article de 60milloins de consommateurs (Numero 464)  signalée par Peter21 dans le forum relate une étude sur 76 miels bio et non bios d'origines diverses qui ont été analysés en détails.

Si tous sont exempts de fraude grossière (sucre ajouté) et répondent au profil réglemntaire,les résultas se gâtent au niveau de la pollution...

On y trouve ainsi les pesticides environnementaux difficiles à éviter tant que nos champs seront arrosés sans vergogne. Mais aussi plus embêtant pour nous  certains insecticides utilisés par l'apiculteur contre le varroa (chlorfenvinphos utilisé en Espagne  apparenté au coumaphos, l'amitraze...) et des antibiotiques , des cyclnes pour gommer la loque..

Aussi on ne peut que conseiller l'extrême prudence dans l'utilisation des acaricides insecticides si vous en utilisez , notamment dans l'élimination rapide des inserts de traitement dans les ruches  pour éviter l'accumulation des toxiques lipophiles  dans la cire,  et de respecter les interdictions pour les autres car ce genre d'étude va se multiplier et gare..

Si les détails vous intéressent vous pouvez acheter le numéro sur le net en lecture directe ICI

 

 

TEST VARROX vs DIFOXAL

Un test "que choisir" entre ces deux appareils commercialisés pour traiter les ruches en hiver contre le varroa avec l'acide oxalique en vapeur.

Attention!! Les chutes de varroas  sont importantes pour moi (traitement d'automne Apivar life) et l'été indien de 2011 a sans doute favorisé le varroa dans son infestation: pour les bios, il faut effectuer un traitement oxalique par dégouttement ou par évaporation en décembre!

La section de Beaune possède un Varrox en prêt pour les adhérents SACO.

 

 

 

Captivants liens canadiens sur le petit coléoptere de la ruche transmis par la section de Semur (Mr Racine)

ICI et LA

L'accent canadien y est cocasse mais moins amusant pour le sujet: ce coléoptere, parti d'afrique en 1998, a colonisé l'Amérique du nord, puis le canada en ce moment malgré le froid.

Une autre émission canadienne sur ce sujet: ICI

Une fiche de conduite à tenir face à ce nouveau fléau éditée par  l'Institut national de santé animale canadien en 2008

A noter l'utilisation permise au Canada siur prescription vétérinaire du coumaphos sous forme de ticket : ChecMite+